Récente inspiration

Kampiya

Mugeni,  le 05.06.2018


Mama wa mama habitait Kibuye
Voulait évoluer donc est allée en ville à Gisenyi
Née à Kibuye village non une ville
Mère a multiplié les combats
Pour que je ne puisse pas combattre
Pour vivre
Pour rire
Pour étudier
Remercier
La reconnaissance pour ma vie qui aurait sans doute été pillé
Mais
Le sang de mère a coulé pour que je vive
Mère a crié pour que je respire
Le souffle a failli m’être volé
Mais une pluie de bénédictions m’a été donné
Je suis le produit de mes ancêtres réunis
Je suis l’histoire qui devait être racontée
Je suis la vie qui devait être vécue
Et non la somme des échecs intergénérationnels
Je me libère de toute crainte
Je prends conscience de ma personne
L’acceptation ne peut se faire sans amour de soi
L’acceptation n’implique pas l’adhésion mais la compréhension
Comprendre que j’ai été faite pour eux et par eux
J’embrasse cette dualité
Je me donne le droit d’ETRE et non de PARAITRE

 

Commentaires

Ajoutez un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.

Autres inspirations

Notice
Profane
Magic One
Porte-bonheur
Sur la dette de Dieu
Jour de malheur
Quatre saisons
Sous l'emprise de la tristesse
Eros. Versus. Chronos.
Etat-major
Face 2 Face
Sans répit
Berlin
Nuit Sous Tension
Derniers commentaires
Daan : Très puissant et droit au coeur.

Daan : Si vrai. Super!

Fabienne : Hooo...

Fabienne : étoiles de...garde

Fabienne : Triste mais doux

Fabienne : Il n'est pas mort tout seul puisque nous lisons ces mots ... Superbe...

Fabienne : Beau...

Oligo : La trop rare M. Phoba, avec son étonnant accès aux mots et cette sensibilité largement offerte ... Un plaisir

Fabienne : Beau mais pas seulement..

Fabienne : Bouleversant

Fabienne : Quelques mots très beaux..

Nganji : Bouleversant...

Oligo : On a déjà parlé de poèmes photographiques pour ceux recueillis sous le titre U.S.A. (Paul Morand - 1927) Ici, on pourrait parler aussi de reportage poétique. Autant le premier extrait m'a étonné par sa rupture totale avec ta production 'visible' et avec les habitudes du site, autant j'y ai pris goût et j'ai eu plaisir à lire ce troisième extrait . A suivre bien sûr...

Fabienne : Superbe.