Récente inspiration

Fermés pour cause d’intempéries

Nganji,  le 01.12.2018


Nous écrivons
Pour rester vivants
Pour contrer le temps
S’il le faut
En touchant des gens
Plus que
Des pots-de-vin
Mais
Parfois
Nous
Taisons des réflexions
Nous
Tuons des sentiments
Nous
Les enterrons avant l’action
Et s’ils ressuscitent
Nous
Les épuisons à nouveau
Nous
Les piégeons
Nous
Les voulons
Les plus
Moux
Possible
Pour que nous
Ne fassions pas trop mal
Avec
Chaque plume
Aiguisée
Qui dissèque
Les crises de foi en l’humain
Déguisé
En bête humant nos têtes
Antennes
Des-cœurs-que-nous-sommes
Poreux
Malgré les corps
Qui les entourent
Qui les contiennent
Ces petits organes
Vitaux qui s’évanouissent tôt
Quand viennent ouragans et pluies
En pleine nuit ensoleillée
Ces petits hypertendus
Deviennent
Tellement
Peureux
Qu’ils s’endorment éveillés
Qu’ils n’arrivent
Même plus
À se battre seuls
Lorsqu’arrive leur tour
D’écrire
À ciel ouvert

 

Autres inspirations

Toxique
Partie décisive
Prenez soin de vos yeux
Croyance anatomique
Jours de maintenance
Faut rigoler
Parti pris
Après c’est trop
Le temps de parole
Fermés pour cause d’intempéries
Programme adapté
Universe
Saccage
Carnivores
Les gros volumes
Engourdi.e.s
Petite pointure
Trahir l’intime
Superflu
Au bord des maux
Petit robot et la voix de son maître
Âmes sans chaînes
Coup de fil d'Ariane
Enfants
La poignée de mains
Deux Mains
Aveuglement
Chercheuse d’or